L'approche Eponaquest et la thérapie par les chevaux

Compagnon des humains depuis des temps immémoriaux, le cheval recèle en lui des trésors pour la connaissance de soi et la guérison de notre être intérieur.

Les origines de l'équithérapie remontent sans doute aussi loin que l'histoire commune de l'homme et du cheval. Les premières représentations de chevaux datent de plus de 35 000 ans. Dans la plupart des sagesses traditionnelles, des mythes et des religions, le cheval est un messager entre les mondes. Chez les Druides, la Déesse Épona, protectrice des chevaux, est celle qui mène les âmes entre les mondes. En Grèce, les mythes du Centaure Chiron ou de Pégase étaient contés dans les Temples d'Esculape, dédiés à la médecine.

La nature du cheval est connue pour guérir les maladies de l'âme, acquérir l'équilibre du corps et la maîtrise des émotions.

Le cheval est un être hypersensible, il a des capacités exceptionnelles d'empathie, d'intelligence émotionnelle, de communication non-verbale et un sens aigu du groupe, du service et du leadership. Un cheval formé pour l'équithérapie est un partenaire extraordinaire, car il est un miroir de toutes les nuances les plus subtiles de nos états émotionnels, qu'ils soient conscients ou inconscients. Pour les habitants des villes ( et aussi des campagnes !) qui ont perdu le contact avec la nature, la thérapie avec les chevaux, accessible à toute personne, même sans aucune connaissance de l'équitation, est un outil puissant de connaissance de soi.

Les séances sont particulièrement adaptées pour une meilleure gestion des émotions et une connaissance de soi.

A l'affiche
Récemment paru
1/36
Archive